Chômage : 10 300 demandeurs d'emploi en plus en juin

5 MILLIONS
Il y a désormais plus de 5 millions de chômeurs en France, toutes
catégories confondues, y compris les chômeurs en formation ou non
indemnisés.

Pôle Emploi a dévoilé vendredi 25 juillet les chiffres du chômage pour le mois de Juin. Deux jours après l'adoption des premières mesures du pacte de responsabilité, l'organisme chargé de la gestion des demandeurs d'emploi décompte 10 300 chômeurs de plus pour le mois de juin.

 

Le pacte de responsabilité réussira-t-il à enrayer la hausse du chômage en France ?

10 300 chômeurs de plus en France pour le mois de juin 2014

Deux jours après l'adoption des premières mesures de ce qui est décrit par le gouvernement comme l'arme ultime contre la hausse des demandeurs d'emplois, Pôle emploi révèle vendredi 25 juillet que ces derniers ont augmenté de 10 300 pour le mois de juin dernier. Il y a désormais 3 662 100 chômeurs en France, DOM compris.

François Hollande reconnaît son échec avec le chômage en 2013

Les efforts du gouvernement semblent pour l'instant ne pas suffire à enrayer la hausse du chômage en France. Depuis plus de sept mois, la courbe du chômage qui devait s'inverser comme le martelait sans cesse François Hollande ne cesse au contraire de croître, allant de record en record. Le 14 juillet dernier, lors de sa traditionnelle allocution télévisée à l'occasion de la fête nationale, François Hollande lui-même a reconnu son échec quant à l'inversion de la courbe du chômage pour l'année 2013.

34 300 chômeurs de plus en mai dernier

En mai dernier, Pôle emploi avait enregistré une hausse de 24 800 chômeurs pour la simple métropole. En comptant l'Outre-mer, c'étaient pas moins de 34 400 chômeurs qui avaient rejoint les rangs de ceux que Jean-Claude Juncker, fraîchement nommé président de la Commission européenne n'a pas hésité à comparer "au 29ème Etat de l'Union européenne".

464 000 chômeurs supplémentaires depuis l'élection de François Hollande

Depuis l'élection du chef de l'Etat, Pôle emploi a recensé 464 000 chômeurs sans activité, ainsi que 16 000 supplémentaires par mois, depuis le début de l'année 2014. François Hollande avait estimé en mai dernier qu'il n'aurait aucune crédibilité nécessaire pour envisager de se représenter lors de la prochaine élection présidentielle, si le chômage ne baisse pas avant 2017. Il est l'heure de s'en inquiéter.  


A découvrir